Ashtanga

LA PRATIQUE

L’Ashtanga yoga a été développée dans les années 1930 à Mysore, en Inde, par Sri K Pattabhi Jois, l’un des grands maîtres de cette méthode et qui a largement contribué à la répandre à travers le monde. Lui-même a tiré son enseignement de Sri Krishnamacharia. Après le décès de Sri Pattabhi Jois, son petit-fils Sharath reprend le flambeau et continue à diriger l’école à ce jour.

La pratique s’appuie sur une forme dynamique de yoga postural approprié à celui qui aspire à se détendre intérieurement et se tonifier.

Des méthodes spécifiques s’installent tout au long de la pratique.

Le Vinyasa : La synchronisation du mouvement et de la respiration.

Les Bandhas : ce sont des verrous internes énergétiques et musculaires, lesquels renforcent l’intérieur du corps et bien utilisés, ont la réputation de percer les granthis (points de blocage émotionnel et psychiques). Ils sont engagés quasiment tout au long de la pratique des asanas.

Avec l’aide des bandhas, les mouvements viennent de l’intérieur du corps et permettent d’effectuer les poses avec légèreté.

Les Drishtis : les points de concentration du regard

A chaque posture est associé un point de regard. Il centre l’esprit et favorise ainsi une meilleure concentration.

Le drishti favorise également l’alignement du corps lors de chaque posture.

Ces 3 éléments réunis permettent d’éliminer les distractions extérieures et favorisent l’attention vers l’intériorité.

Enfin, il faut considérer que la respiration est la fondation du yoga.

Le corps se met en mouvement au rythme de la respiration. Une respiration régulière et profonde équilibre et relaxe le mental.

Une respiration adaptée permet au corps de recevoir assez d’oxygène pour aborder les postures les plus difficiles, les muscles et les tendons peuvent se relaxer, le mental s’apaiser et surtout, l’énergie vitale (le prana) peut circuler à travers les canaux énergétiques (nadis).

Cette technique de respiration accompagnée de bandhas forts purifie le corps et relâche les tensions grâce à la production de chaleur interne et au processus de sudation.

 

 

 

DEFINITION

Définition de l’ashtanga : « a huit membres » (Ashtau : Huit ; anga : membres)

L’Ashtanga Yoga ou les huits membres du yoga sont :

  • YamaRègles de vie dans la relation aux autres
  • NiyamaRègles de vie dans la relation avec soi même
  • AsanaLa posture
  • PranayamaLa respiration
  • PrathyaharaEcoute sensorielle intérieure
  • DharanaLe pouvoir de concentration
  • DhyanaLa méditation
  • SamadhiL’état d’unité

 

 

 

 

 

Les huits voies où membres de l’ashtanga doivent être suivies dans l’ordre.

Patthabi Jois disait « 99% de pratique, 1% de théorie ».

Il n’eut de cesse de répéter « Pratiquez, pratiquez, et tout viendra ».

Un Ashtangi dévoué pratique 6 jours par semaine, excepté les jours de pleine Lune ou Lune nouvelle.

L’enseignement principal repose sur une série dynamique d’asanas (postures).

Elle comprend une soixantaine de poses effectuées en séquence toujours identiques.

Quelle que soit la série, la pratique commence par la salutation au soleil et les pauses debout, suivie des postures assises et se termine par les postures inversées.

supyoga-marseille yoga-ashtanga-marseille yoga-marseille